photo de la ministre devant le barrage

Action des ONGs :La ministre de l’environnement des Pays-Bas devant un barrage symbolique lors de la conférence ministrielle du Rhin à Amsterdam 2020                                                                                     (CR ERN)

Conférence ministerielle 2020 sur le Rhin –
les décisions les plus importantes au sujet de la continuité piscicole :

  • La continuité écologique duRhin pour les poissons migrateurs doit être rétablie depuis l’embouchure jusqu’aux chutes du Rhin (et également au niveau des seuils dans les festons du Rhin), ainsi que dans ses grands affluents, notamment la Moselle (jusqu’à sa confluence avec la Sûre), affluent international, y compris dans les rivières prioritaires du Plan directeur ‘Poissons migrateurs’.
  • Dans le prolongement des efforts accomplis pour rétablir la continuité écologique, la passe à poissons de Rhinau sera opérationnelle en 2024, celle de Marckolsheim en 2026. La passe à poissons sur le site complexe de Vogelgrun sera opérationnelle dès que possible pour que les poissons migrateurs puissent atteindre à nouveau le Vieux Rhin et Bâle. La France précisera au préalable les mesures techniques et financières requises.
  • La continuité piscicole sera rétablie d’ici 2030 dans le haut Rhin jusqu’aux chutes du Rhin ainsi que dans les rivières prioritaires suisses (Aar, Reuss, Limmat).
  • 300 obstacles à la migration piscicole supplémentaires seront rendus franchissables d’ici 2030 dans le bassin du Rhin. Grâce à ces mesures, environ 60 % des précieux habitats potentiels de poissons migrateurs au total peuvent être reconnectés au Rhin.
  • La continuité écologique des festons pour les poissons migrateurs sur leRhin supérieur sera rétablie comme suit :
    – feston de Gerstheim : le seuil aval (Rappenkopf) d’ici 2023 au plus tard ;
    – feston de Rhinau : les deux seuils aval (Salmengrien et Hausgrund) d’ici 2023 au plus tard ; le cas échéant, la continuité de ces deux seuils sera assurée dans le cadre du projet prévu de restauration plus large Rhinau Taubergiessen, dans ce cas d’ici 2025 au plus tard ;
    – pour ce qui concerne d’autres seuils sur les festons de Gerstheim et de Marckolsheim, les concertations bilatérales entre l’Allemagne et la France seront poursuivies.
  • En sa qualité de projet supplémentaire visant à rehausser la biodiversité dans le Rhin supérieur, le plan « Rhin Vivant » de la France est salué expressément.
  • La migration des poissons vers l’aval (dévalaison) à hauteur des usines hydroélectriques du Rhin et de ses grands affluents, rivières prioritaires du Plan directeur ‘Poissons migrateurs’ incluses, doit être garantie de manière à préserver dans le long terme des peuplements piscicoles sains. Les États évalueront les mesures disponibles de construction ou d’exploitation visant à réduire la mortalité piscicole à la dévalaison pour identifier et mettre en œuvre, là où il est possible de le faire, les mesures les plus appropriées, tant pour les petites et moyennes que pour les grandes usines hydroélectriques. La CIPR élaborera d’ici 2024 des recommandations sur la protection et la dévalaison des poissons. Les échanges sur l’état de la recherche et des connaissances se poursuivront.
  • > pour plus d’information sur l’ensemble des sujets veuillez consulter la page officielle de la CIPR
  • > lisez le communiqué de presse des ONGs de la coalition Salmon Comeback

 

LIBÉRONS LA VOIE POUR LE SAUMON

L’objectif de la campagne « Salmon Comeback”  est le retour du saumon Atlantique dans la totalité du haut bassin du Rhin.

Il y a 100 ans seulement, près d’un million de saumons remontaient le Rhin et tous ses affluents jusque dans les Alpes suisses. De nos jours, seuls quelques centaines d’individus sont présents dans le bassin entre Rotterdam et le barrage de Gerstheim, où leur migration vers l’amont est bloquée par une succession de barrages.

La coalition « Salmon comeback » s’est créée pour s’assurer que toutes les parties prenantes respectent leurs engagements et créent les conditions nécessaires pour le retour du saumon dans ses meilleures frayères près de Bâle, tel que cela a été convenu lors des conférences ministérielles du Rhin à Bonn (2007) et Bâle (2013).

Salmon Comeback campagne en Suisse

Informations, nouvelles et plus sur la campagne actuelle en Suisse:
laggs2020.ch

Dernières nouvelles

20Oct

Visite de la secrétaire d’Etat à Gambsheim

0 Commentaires
Le 8 octobre dernier, Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la biodiversité, est venue visiter la passe à poissons du... Lire la suite →
11Mai

80 Millions € pour les barrages de Rhinau et Marckolsheim

0 Commentaires
Monsieur le Président, Emmanuel Macron, annonce le financement de la mise en conformité (passe à poisson) des barrages de Rhinau... Lire la suite →
14Fév

Conférence des ministres du Rhin à Amsterdam : Communiqué de presse des ONGs

0 Commentaires
Programme Rhin 2040 : c’est bon mais sans ambition – L’action d‘un barrage symbolique des ONG rend difficile l’accès des délégations... Lire la suite →

Lire plus de nouvelles >>

The « Salmon Come Back » campaign is launched by WWF Switzerland and coordinated internationally by ERN (European Rivers Network)

The « Salmon Come Back » campaign is launched by WWF Switzerland and coordinated internationally by ERN (European Rivers Network)
Retour en haut